Cap sur..., France

Savoie Mont Blanc

31 août 2016

 

La Savoie ou l’amour pour la nature & la montagne

La Savoie, une destination hiver par excellence et un envoûtant pays aux parcs naturels inégalés… Le climat, la beauté de ses paysages, les activités touristiques multiples qui vous sont proposées : entre le ski en hiver ou même en été, la marche, la découverte de la faune et de la flore, le patrimoine architectural et culturel ainsi que ses contes et légendes… C’est parti pour le portrait chinois savoyard.

Les parcs naturels en Savoie

En Savoie, les parcs nationaux ont été créés en vue de protéger le milieu naturel tout en y développant le tourisme. Les Alpes sont là pour vous offrir tous les plaisirs ; les balades et les découvertes ne manquent pas avec ses parcs !

  • Parc de la Vanoise, premier parc national créé en France en 1963 qui intègre le massif entier de la Vanoise
  • Parc National des Écrins, le plus vaste des parcs nationaux en France
  • Parc Régional du Vercors, créé en 1970
  • Parc du Queyras, en 1977
parc national de la vanoise - © savoie mont blanc leonard
Parc national de la Vanoise – © Savoie Mont Blanc Léonard

Une station montagne en Savoie : La Plagne

Situé dans la vallée de la Tarentaise, aux portes du Parc national de la Vanoise, le domaine de la Plagne est un point de départ idéal pour des excursions culturelles et sportives dans les Alpes, tout en étant proche de l’Italie et de la Suisse.

En été comme en hiver, la Plagne c’est toute la richesse et la diversité de la montagne sur 10 000 hectares. Si vous cherchez un hébergement, le directeur vous accueille à La Plagne dans une ambiance montagne, cosy au sein de village de vacances VTF Le Dou de la Ramaz. Vous pourrez d’ailleurs y manger des spécialités gastronomiques savoyardes.

La recette savoyarde

Une recette à garder sous le coude pour cet hiver (ou à combler votre envie en été !) ?
La fondue savoyarde est aujourd’hui un plat d’hiver typique, convivial et facile à préparer.

Attention cette fameuse fondue de la région n’est savoyarde que par les éléments qui la préparent : vin blanc sec de Savoie, emmental, beaufort… D’origine suisse, elle était connue dans le nord de la Haute-Savoie, et ce n’est qu’après la guerre qu’elle est devenue une spécialité populaire. Peu de personnes la confectionnaient à cause de son prix de revient élevé pour l’époque.

Pour préparer la recette de la fondue savoyarde, vous aurez besoin de 200g de gruyère par personne (1/3 emmental, 1/3 gruyère ou 1/3 Beaufort). Du pain en petits bouts, de vin blanc sec, d’ail et muscade, d’œufs.

  1. Frotter le fond du caquelon avec une gousse d’ail.
  2. Placer le gruyère dans le caquelon et couvrir de vin blanc.
  3. Faire chauffer à feu doux en mélangeant jusqu’à ce que le fromage soit fondu (environ 20 minutes). Poivrer.
  4. Placer le caquelon au centre de la table sur le réchaud allumé.
  5. Ajouter une pointe de muscade. C’est prêt !

L’astuce de la fin est de casser un œuf pour terminer la préparation. Mais attention seulement quand tout le monde a fini son pain !

La Marmotte

Elle a fait de la Vanoise l’une de ses terres de prédilection, vous reconnaitrez la marmotte par son sifflement strident, la verrez en montagne et parfois même aux abords des sentiers. La marmotte occupe toutes les zones favorables : pentes herbeuses, ensoleillées et parsemées de rochers, et particulièrement les alpages situés entre 1800 et 2700 m.
Elle vit en groupes familiaux autour des terriers dont elle ne s’éloigne guère. Elle reste six mois d’hiver en hibernation, d’octobre à avril. Les marmottons, 3 ou 4 par portée, naissent en mai et ne sortent qu’au début du mois de juillet.

marmotte

Zoom sur un évènement en Savoie : les JO d’Albertville

La Maison des Jeux Olympiques

Ouverte depuis 1990, la maison des Jeux Olympiques est un espace d’expositions et d’informations pour revivre l’ambiance des Jeux de 1992, en découvrant les costumes des cérémonies d’ouverture et de fermeture, en rêvant devant des photos ou des films sur les épreuves sportives, Mémoire vivante de l’olympisme et base de découverte des stations olympiques. Elle présente également des expositions régulièrement renouvelées.

La Piste de Bob Sleigh – 5 km

L’Héritage des Jeux d’Hiver d’Albertville est la piste Olympique de Bob Sleigh et de luge de la Plagne. La Plagne a accueilli en 1992, deux épreuves olympiques de Bob Sleigh et les trois épreuves olympiques de luge sur la piste artificielle et réfrigérée de la Roche. La fiabilité et la sécurité de ses accès et de ses équipements, la grande visibilité des épreuves offerte aux spectateurs font de ce site un lieu privilégié. « Une vieille tradition maintenue à Macot la Plagne ».

Le Bob Sleigh est sûrement devenu populaire après le célèbre film Rasta Rockett sorti en 1993. C’est d’ailleurs dès cette année 93 qu’elle a su faire ses preuves lors de sa première année d’exploitation : 6 000 personnes ont effectué une descente en bob raft et 1 050 ont osé un baptême de taxi bob ! La descente dure de 1’30 à 1’45.
Dès sa mise en glace (début novembre), la piste accueille des compétitions nationales et internationales. Elle est également utilisée pour l’entraînement des clubs français, des équipes nationales et étrangères ainsi que pour les préparations olympiques.

Alors que vous dire encore ?  » Balance man… Cadence man… Trace la glace » !

NB : La piste est ouverte de novembre à fin mars (si le redoux n’arrive pas trop vite). L’accès de la piste est gratuit pendant les entraînements, payant pendant les compétitions. Les descentes touristiques (bob raft et taxi bob) sont possibles en fin d’après-midi (après le ski). La piste est également ouverte l’été pour une simple visite.

Et après une bonne descente, vous avez bien mérité une croix de Savoie. Une spécialité savoyarde à base de pâte briochée fourrée à la crème pâtissière à la vanille ! Une emblème de la région.

Conte et légendes de Savoie

Cette région de Savoie est un lieu de séjour merveilleux.

Ne dit-on pas que c’est un fils de Noé dont l’Arche s’était échouée sur les pics alpins qui fut le premier habitant des Alpes et que plus tard ces montagnes furent “parcourues” par Gargantua qui aimait y faire de courts séjours ? Alors imaginez comme le dit la légende, quand le ciel s’obscurcit que Gargantua assis à califourchon sur la chaîne est en train de bourrer sa pipe et que c’est la fumée qui s’en retire qui crée de nouveaux nuages …

Allez, un bisou savoyard pour la fin !

copyright savoie mont blanc frescurat
© Savoie Mont Blanc frescurat

Commentaire (0)

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *