Cap sur..., France

L’Oisans

12 octobre 2016

 

L’Oisans : de Bourg d’Oisans à Alpe d’Huez

Nous partons cette fois à la découverte de la région de l’Oisans, dans les départements de l’Isère et des Hautes Alpes. Nichée, au cœur des Alpes, cette petite région n’en finit pas de parler d’elle grâce à de célèbres massif tels celui des écrins posés sur son territoire mais avec d’autres aussi telle la Meije ou les Deux Alpes. De la montagne pure en Oisans été comme hiver pour les mordus de la montagne mais pas que !

La particularité de l’Oisans

L’Oisans est un territoire de montagne sauvage et préservé au cœur des Alpes, paradis des randonneurs et des alpinistes. 950 km de sentiers à découvrir, des sommets, des lacs ou des glaciers. Vaste terrain de jeux pour les fondus de montagne mais aussi pour ceux qui veulent les accompagner toute une palette d’activités est au rendez-vous : raquette, ski de randonnée ou cascade de glace…

Attention : pensez aux guides et accompagnateurs de montagne ou moniteurs de ski pour évoluer en toute sécurité et avec le matériel adapté.

paysage oisans

L’Oisans : refuge de montagne

Il y a 24 refuges en Oisans, des refuges prêts à vous accueillir été comme hiver. Et on n’y pense pas assez mais ce peut être un exercice très sympa à partager avec les enfants. Non, les refuges ne sont pas réservés uniquement aux montagnards avertis, on peut s’y arrêter après une balade d’une heure car n’oublions pas, ce sont avant tout des lieux de convivialité pour tous !

Un panel de guides, accompagnateurs et gardien de refuge sont là aussi pour vous conseiller sur l’itinéraire adapté à votre niveau : de quoi randonner et se balader en toute sécurité et profiter de cette bonne tarte aux myrtilles au goûter !
Attention les gardiens de refuge sont aussi gardiens d’histoires…

Un musée en Oisans

musee huez et de l'oisansLe Musée d’Huez et de l’Oisans, labellisé « Musée de France » depuis 2003, est un vrai conservatoire des arts et traditions populaires du canton : la vie quotidienne dans le massif de l’Oisans, la vie en haute montagne, le village de Brandes qui deviendra plus tard l’Alpe D’Huez…
[Brandes qui reste site archéologique médiéval classé au titre des monuments historiques, le plus haut village médiéval d’Europe (XIIe-XIVe) lié à l’exploitation d’une mine d’argent d’ailleurs.]
Depuis décembre 2014, la nouvelle exposition « Il va y avoir du sport ! » permet aux visiteurs de découvrir la naissance d’Alpe d’Huez comme station sportive mais aussi de revenir sur les JO d’hiver de 1968, les épreuves de bobsleigh… Il y est aussi question du Tour de France et d’autres thèmes divers qui ont contribué à créer l’identité de l’Alpe d’Huez.

Infos pratiques :
du 03/12/2016 au 23/04/2017 : gratuit et ouvert de 10h/12h et 14h/19h + 1er dimanche du mois. fermé samedi et dimanche, fermetures exceptionnelles les jours fériés. A retrouver au 1er étage du Palais des Sports et des Congrès – 70 avenue de Brandes 38750 Alpe d’Huez.
site internet du musée d’huez et de l’oisans

montée alpe d'huezAlpe d’Huez

Véritable station haut de gamme au cœur de l’Oisans, Alpe d’Huez offre à son point culminant le Pic Blanc, un panorama d’exception gratifié de ses étoiles au guide Michelin d’ailleurs. Avec sa piste La Sarenne, la plus longue d’Europe, elle n’ a rien a envié à ses stations voisines.
Mais c’est sans doute pour arriver à Alpe d’Huez, sans doute pour arriver là-haut qu’elle s’est forgée son histoire : 21 lacets ! Pas moins, que les cyclistes adorent défier lors du Tour de France.
L’idée de numéroter les lacets vient de Georges Rajon, président du Club des Sports d’Alpe d’Huez, en 1964 : histoire de savoir quand on arrive quand même ! Historiquement numérotés en 1968 après les travaux d’élargissement de la route pour les Jeux Olympiques puis modifiés en 1999, lors du 21ème passage de Tour De France la Commune attribue à chaque virage le nom d’un vainqueur de l’étape; ils sont désormais mythiques !

La reine de l’Oisans

Le sommet caractéristique de l’Oisans culmine à 3 983 mètres d’altitude, c’est la Meije : on la surnomme la reine de L’Oisans. Peut-être par son allure délicat et élégante ou parce qu’elle résista longtemps aux alpinistes et fut le dernier sommet des Alpes à avoir été gravi ? Une chose est sûre, elle vole un peu la vedette au pic Lory qui lui culmine à 4 088 mètres. Montagne du bassin de l’Oisans, elle est entièrement entre les vallées de la Haute Romanche et du Vénéon.
La Meije est aussi mythique car c’est là aussi que viennent se mesurer les skieurs notamment lors du derby de la Meije, course emblématique du freeride 1800 mètres de dénivelé, 1000 participants et plus de 20 nations représentées. Evénement international sur 3 jours. Du 5 au 7 avril 2017.

Bref, vous l’aurez compris la belle règne sur le pays de la meije : paradis du freeride et des mordus de ski !

La Grave vue sur La Meije

Le plus beau village de l’Oisans

Au cœur du massif des Ecrins, face au pic de la Meije, le village de La Grave révèle ses maisons de pierres et d’ardoises et par chance sur le versant ensoleillé. Classé parmi « les plus beaux villages de France » – oui, on adore ce label – il se distingue notamment par son patrimoine archéologique, hérité du Moyen-Age. La Grave c’est aussi le Haut lieu d’alpinisme, le lieu de rendez-vous inévitable des skieurs à sensations internationaux  qui viennent se défier chaque année à l’occasion du Derby de la Meije – tiens, tiens, encore lui ! –

 

On termine avec une anecdote sur la voie romaine de l’Oisans : en passant par le col du Lautaret et la vallée de la Romanche, c’était le tracé le plus direct pour relier Turin (Augusta Taurinorum) et Suse (Segusio) à Grenoble (Culabone ou Cularo) et Vienne (Vigenna ou Vienna).


Commentaire (0)

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.