Culture

Les « Barcelonnettes »

21 septembre 2016

 

La belle histoire des villageois partis pour le Mexique…

Longtemps l’activité de la vallée de l’Ubaye a reposé sur le textile avec manufactures de laine et filatures de soie…

 et les colporteurs quittaient la vallée pour vendre leur belles étoffes en Provence, en Dauphiné, en Piémont, en Flandre…
 C’est au milieu du XIXe siècle que les entrepreneurs de la Vallée sont partis vers le Mexique pour ouvrir boutiques. Un pays qui va concentrer la plus importante communauté d’immigrés, originaires de l’Ubaye, appelés les Barcelonnettes, donnant naissance à plusieurs générations d’industriels, négociants et banquiers !

Lors de votre séjour, n’hésitez pas à aller déambuler dans cette belle histoire.

Musée de la Vallée à Barcelonnette
Avenue de la Libération
 04400 Barcelonnette
Tel. 04 92 81 27 15

les-barcelonettes

Mais prenez aussi le temps de découvrir l’histoire à travers un roman !

Les Barcelonnettes – Tome 1
Publié chez Fayard par Alain Dugrand et Anne Vallaeys

1821, Pierre, l’aîné des Arnaud, quitte la Vallée de l’Ubaye pour le Mexique, suivi par des centaines d’humbles colporteurs provençaux qui traversent l’Atlantique et débarquent au port de Veracruz. A Mexico, ils vont vivre une formidable aventure en ouvrants grands magasins, usines textiles …

« Le Mexique est en quelque sorte le personnage principal du roman à travers des personnages qui se déchirent, s’aiment et se haïssent. Nous vivons page à page avec eux au rythme d’Alexandre Dumas, dans des décors à la Jean Giono. On ne peut se détacher d’eux, on ne les oublie pas une fois le livre refermé comme pour la plupart des romans » Alphonse Boudard


Commentaire (0)

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.