Inspiration

Land Art

26 octobre 2017

L’art de jouer avec la nature.

En automne, la nature se pare de couleurs flamboyantes qui ne demandent qu’à se transformer en tableaux de land art. Il suffit de se laisser guider à travers les sous-bois, de suivre les ruisseaux, de se poser dans un potager, pour voir que partout, la nature nous offre tout ce qu’il faut pour éveiller notre regard et être créatif !

Land… what ? Le land art, ça consiste en quoi ?

D’où vient cette expression ? Tout simplement de « land » = la « terre » en anglais + « art », ce qui donne l’art de la terre !
En gros, on utilise la nature comme aire de jeu : sable, cailloux, terre, herbe, fleurs, écorce… Tout est bon pour créer des tableaux éphémères de type land art. C’est 100% récupération et on entretient son côté écolo.

Des branches moussues, une colonie de champignons, des feuilles d’arbres déclinant joliment vers le rouge, des pommes de pins, marrons, châtaignes, des graines de toutes sortes…  Le Land Art utilise des matériaux de la saison, voilà pourquoi il produit des œuvres éphémères. C’est une tendance de l’art contemporain utilisant le cadre et les matériaux de la nature, une manière insolite de créer de l’art, accessible à tous.

L’activité nature par excellence de l’automne et de Toussaint.

Oui, le land art se fait à l’automne, mais ça peut aussi se faire au printemps en version fleurie printanière. Quelle que soit la saison, nous on trouve que cette activité-là, au-delà du fait qu’elle permette de s’exprimer à travers la nature, n’a que des avantages !

Les avantages du Land Art :

  • ça peut se faire n’importe où
  • ça permet d’être en communion avec la nature (exit le stage de yoga où vous serez en communion avec les arbres)
  • ça offre la possibilité de développer la créativité des enfants ou pas
  • ça ne coûte rien
  • ça occupe les enfants

La nature fait du bien aux petits mais aussi aux grands, elle aide à repousser les limites de son imagination à son contact. En voilà, une idée bienfaitrice qui change des cabanes en forêt et du ramassage de champignons ! De plus, cela permettrait de stimuler l’appétit des enfants, leur sommeil, leur concentration et leur capacité d’apprentissage. Qu’est-ce qu’on attend pour s’y mettre ?

Commentaire (0)

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *