Monde

Italie : le bonheur est dans l’assiette !

19 février 2016
  • 1
    Share

 

Italie, bonheur des papilles et des pupilles !

Que les gourmands (et les moins gourmands aussi !) se réjouissent, un voyage en Italie est synonyme de voyage au pays des mille saveurs et mille couleurs. Parce qu’avant de sublimer nos papilles, laissons agir nos pupilles !

Les marchés en Italie : un festival de couleurs, de senteurs, une ambiance unique

marché italie

Chaque ville, chaque village en Italie a son propre marché. Y passer quelques heures pour simplement se balader, ou pour y faire ses courses, est l’occasion de s’immerger au cœur d’une ambiance typiquement méditerranéenne.
Que ce soit sur l’un des grands marchés incontournables comme celui du Rialto à Venise ou de San Lorenzo à Florence, ou sur le petit marché d’un village perché au cœur de la Lombardie, les ingrédients sont les mêmes : une bonne dose de joyeux tintamarre, plusieurs portions de convivialité exacerbée, quelques gouttes de parfum enivrant de fruits et légumes mûris au soleil, mélangés à une palette de couleurs chaudes et chatoyantes.
Alors profitez de votre prochain séjour en Italie pour découvrir ses nombreux marchés. Au-delà d’une expérience typique et unique, le plaisir de bien manger passe aussi par le plaisir des yeux.

Le repas traditionnel

Aux quatre coins de l’Italie on mange bien et surtout on mange copieusement ! Les pâtes sous toutes leurs formes sont bien sûr à l’honneur, mais pas uniquement…

bruschetta italie

Un repas traditionnel italien commence par les antipasti (entrées) qui peuvent être de la charcuterie (jambon de Parme, coppa, involtini : fromage frais enroulé de jambon cru), des tomates à la mozzarella di Buffala, des poivrons grillés, des petits artichauts à l’huile d’olive, des produits de la mer (poulpes, anchois marinés), de la Bruschetta (tranche de pain frottée à l’ail et arrosée d’huile d’olive).

Puis place au primo piatto (premier plat), il s’agit généralement d’un plat à base de pâtes sous toutes leurs formes : spaghetti, tagliatelle, penne, lasagne… et à toutes les sauces : pesto, bolognese, giovanese, funghi… Le primo peut être aussi du risotto, des gnocchis ou des raviolis.

Ensuite vient le secondo piatto (second plat), une viande ou un poisson accompagné de contorni (légumes). La place aux spécialités régionales est grande et pour n’en citer que quelques-unes : la soupe Cacciucco à la livournaise (Toscane) à base de poissons, coquillages, tomates et vin rouge ; la Polenta Carbonada (Val d’Aoste), sorte de bœuf bourguignon au vin rouge ; l’Osso buco ou les côtelettes de veau alla milanese (Lombardie).

parmiggiano italie

Puis vous continuerez avec I formaggi (fromages). Impossible de tous les citer tant ils sont nombreux, mais parmi les plus connus : le pecorino, pâte cuite au lait de brebis ; le provolone, grand fromage au lait de vache ; la burrata, mélange de lait de bufflonne et de vache ; mais aussi le gorgonzolla, la mozzarella di buffala, le parmesan sont des incontournables.

Et enfin il restera bien un peu de place pour I Dolci (desserts), glaces, sorbets, tiramisù, panna cotta, panettone et bien d’autres pour terminer sur une note de douceur, un repas tout en saveurs.

Les spécialités régionales

L’Italie c’est 20 régions et chacune avec ses propres spécialités culinaires, ses vins, ses fromages selon qu’elle se situe en montagne, en bord de mer ou dans les terres. Pour n’en citer que quelques-unes :

Barolo piémont italie

La Toscane, région très touristique et la gastronomie y est pour beaucoup. L’une des spécialités qui façonne le paysage est bien sûr la culture de l’olive. On y produit l’huile d’olive extra vierge mondialement connue. Côté vins, le cépage local Sangiovese donne lieu aux vins rouges les plus célèbres de la région : Chianti et Chianti Classico, Brunello di Montalcino, Vino nobile di Montepulciano. Le Sassicaia, issu du cépage Cabernet, est également un rouge prestigieux. Le Vino Santo est également célèbre, élaboré à partir de grappes séchées et vieilli en barriques de bois. Il est bu en dessert, accompagné de petits biscuits toscans, voire en apéritif.

Le Val d’Aoste, région de montagnes frontalière de la France. On y trouve beaucoup de charcuteries, de fromages : la spécialité fromagère la plus connue est la Fonduta (version valdotaine de la fondue au fromage). La Polenta est également une spécialité ancrée dans le terroir.

Le Piémont, l’une des régions les plus riches d’Italie en termes de variété gastronomique et œnologique. Côté vins, la région est surtout renommée pour ses rouges : des cépages locaux fameux comme les Barolo, Barbaresco, Barbera, Nebbiolo, Grignolino, Dolcetto, Fraisa.

La Venetie, l’histoire y est riche d’inventions culinaires. Le Carpaccio est né au Harry’s Bar de Venise, les poissons et fruits de mer sont très présents et composent les plats comme le Risotto al nero di seppia (à l’encre de seiche).

huile d'olive italieL’Emilie Romagne, connue internationalement pour ses spécialités gastronomiques. Citons comme charcuteries célèbres : le Prosciutto di Parma, la Mortadella, le Salame Felino et les fromages du terroir (les fameux Parmiggiano ou Grana Padano par exemple). Le vinaigre balsamique est également issu de la région.

Les Pouilles, la cuisine fait la part belle à l’huile d’olive (la région est la plus grosse productrice en Italie) et aux légumes. Les Pouilles sont considérées comme le grenier de l’Italie : le blé dur dont est faite la semoule des pâtes y est d’une excellente qualité.

Découvrez toutes nos destinations VTF en Italie et partez vivre la dolce vita des papilles !


  • 1
    Share

Commentaire (0)

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *