Monde

 VTF, une vision du monde

2 octobre 2017

L’Amestur et VTF, une belle rencontre

Il n’y a pas de hasard, il n’y a que des rencontres et celle entre VTF et l’AMESTUR (Association Mexicaine de centres d’Enseignement Supérieur en Tourisme et Gastronomie) commence au Mexique en 1981 entre le directeur de la formation de VTF et des professeurs à l’Université de TEPIC dans l’Etat de NAYARIT. Cette belle idée de collaboration a porté ses fruits et incité d’autres universités à suivre le même chemin, favorisant ainsi l’apprentissage du français et des pratiques professionnelles touristiques pour les étudiants. Ce partenariat est très important pour les étudiants comme pour VTF. Pour les mexicains, un stage en France leur permet de valoriser leur enseignement universitaire dans un pays perçu comme l’un des pionniers du Tourisme et de l’animation. Pour VTF, c’est l’ouverture sur d’autres découvertes proposées aux vacanciers dans ses villages de vacances.

 

L’histoire du partenariat Amestur/VTF

1981

AMESTUR, Asociación Mexicana de Centros de Enseñanza Superior en Turismo y Gastronomía (Association Mexicaine de centres d’Enseignement Supérieur en Tourisme et Gastronomie) a été fondée pour devenir l’interlocuteur auprès du Ministère mexicain du Tourisme et du secteur privé du tourisme. Dès l’origine elle fédère 90 établissements d’enseignement supérieur de tourisme (publique, privé, technique).
L’un des 9 objectifs de l’Amestur est “de promouvoir la participation des étudiants, enseignants, chercheurs et gestionnaires à travers des événements et des activités académiques, scientifiques et culturels à des conférences, des forums, conventions, etc., dans tous les différents domaines du tourisme et de la gastronomie, local, régional, national et international”.

1987

Mise en place de formations diplômantes au sein des universités mexicaines pour former des animateurs avec une reconnaissance du diplôme par le Secrétariat d’état au Tourisme mexicain.

2007

Une convention est signée entre l’université de Nayarit et VTF, sur l’accueil d’étudiants. C’est cet accord qui a donné naissance au partenariat actuel.

2008

Formalisation d’un accord entre AMESTUR et VTF, avec la mise en place d’une politique d’accueil d’étudiants mexicains en stage pratique en villages vacances VTF. Les 2 premiers étudiants mexicains font leur stage à Arvieux.

De 2009 à 2017

De 10 étudiants mexicains accueillis sur l’été en 2009 aux 130 étudiants accueillis en hiver et été dans les différents villages VTF en 2017, le partenariat se renforce et se poursuivra avec le renouvellement d’une convention signée en Mars 2017 lors de l’Assemblée Générale de VTF.

Parallèlement VTF accueille chaque année des professeurs et recteurs des 90 Universités mexicaines adhérentes à l’AMESTUR.

Une officialisation du partenariat se met en place avec l’ambassadeur du Mexique au Sauze dans les Alpes du Sud en terre « barcelonnette ».

VTF participe chaque année au Congrès de l’Amestur au Mexique.

 

Objectifs du partenariat

Pour les étudiants mexicains

  • Approfondir la pratique de la langue française
  • Découvrir la culture française et l’approche de l’animation dans le tourisme social et solidaire en villages de vacances
  • Se familiariser avec les techniques d’accueil, de service en restaurant et surtout découvrir et pratiquer l’animation sous toutes ses formes

Pour les villages VTF

  • Faire découvrir la culture mexicaine aux vacanciers dans les villages de vacances
  • Faire “voyager” les vacanciers par la cuisine mexicaine et la réalisation de spectacles proposés par les stagiaires
  • Enrichir l’animation d’une diversité dynamique tout en renforçant les équipes

L’ensemble de ces démarches devant permettre à l’étudiant de devenir performant professionnellement dans son pays d’origine à l’issue de ses études théoriques et de sa période pratique réalisée en France.

Le devenir

Création d’une antenne à Mexico avec pour missions :

  • Faire connaître VTF dans les Universités du Tourisme avec l’AMESTUR
  • Organiser des forums dans les Universités afin de présenter les villages VTF
  • Parler des expériences des stagiaires, faire connaitre les conditions d’accueil et les pratiques professionnelles de stage.
  • Recruter et sélectionner les candidats sur motivation et niveau de français.
  • Faire évoluer ces stages et viser une certification diplômante
  • Trouver des partenaires en France qui puissent accueillir des stagiaires, pour élargir leur nombre au fil des années
  • Rechercher des partenariats dans le touristique mexicain pour créer de l’emploi aux diplômés

 

TÉMOIGNAGE D’UN ÉTÉ A SAVINES

“Aljandra, Abelardo Luis, Luis Antonio et Luis Angel ont été accueillis à Savines… et avec eux, nous avons vécu une saison exceptionnelle ! 2 étaient en stage sur la restauration et 2 sur l’animation.

En milieu de saison, ils faisaient partie intégrante de notre équipe de travail et nous avons pu nous appuyer sur eux pour faire vivre les prestations. Ils nous ont fait partager des moments d’échanges riches avec toujours autant de bonne humeur et de disponibilité.

Antonio, animateur, pièce maîtresse de nos spectacles, nous a fait vivre son projet mexicain durant toute une semaine en intégrant des jeux sur le Mexique, des chorégraphies mexicaines, des danses et bien-sûr une animation de la journée familles sur le thème de son pays avec de très belles pinatas fabriquées dans les clubs avec les enfants.

Cette même semaine, tous les jeunes mexicains se sont mobilisés en restauration avec Luis et Angel sur la préparation de Guacamole et de cocktails pour une soirée à thèmes. Alejandra sur des activités manuelles et créations de Pinatas et Antonio sur la mise en place de jeux  et des danses. Les vacanciers ont pris beaucoup de plaisir à vivre cette semaine dépaysante d’échanges culturels !

A l’issue de leur période, les étudiants sont allés visiter les capitales européennes comme ils l’avaient prévu. Dans leur visite de Paris les étudiants mexicains ont été accueillis par des étudiants saisonniers chez nous depuis des années et dont les parents sont des vacanciers fidèles.

Mais quelle a été notre surprise de voir revenir chez nous Luis après leur périple. Quand je lui demande pourquoi il revenait à Savines dans nos montagnes, il m’a répondu simplement : parce que j’étais bien ici et j’avais envie de vous revoir tous … Et de rajouter : pourrais-je venir retravailler un jour ici ?

Une belle histoire !”

Commentaire (0)

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *