Monde

Un week-end à Dublin en famille

6 septembre 2017

 Citytrip à Dublin, l’escapade en Irlande à faire

Dublin n’est sans doute pas la première ville qui vient à l’esprit pour un week-end en europe en famille. Et pourtant, elle offre énormément d’attraits si on voyage avec des enfants qu’ils soient ado ou bien plus petits. Nous sommes  partis pour un week-end rallongé de 3 jours avec mon mari et notre fille de 17 ans retrouver notre fils en stage de fin d’études dans la capitale de la république d’Irlande, à Dublin !

 

L’arrivée à Dublin

Très belle surprise à notre arrivée à l’aéroport de Dublin, il ne pleuvait pas. 🙂
Nous avions choisi -enfin mon mari !- une location dans le centre de Dublin, plus exactement dans le quartier de Saint Patrick et ça, c’est UNE VRAIE BONNE IDÉE car nous nous avons quasiment pu tout visiter à pied et donc économiser sur les transports en commun.
Par contre nous avions volontairement évité de réserver un logement du côté de Temple Bar, quartier très central mais aussi très animé le soir.

De l’aéroport pour rejoindre notre hébergement nous avons pris le bus, environ 1h de trajet pour rejoindre Dublin.

Petite précision pour l’achat des tickets de bus, ils peuvent être achetés directement en bornes à proximité des arrêts ou bien directement dans les bus mais dans ce cas uniquement en pièces de monnaie et avec le montant exact. Il faut donc penser à garder suffisamment de monnaie sur soi.

Le bus nous a déposé dans le centre-ville de Dublin. Nous avons donc terminé notre trajet à pied et avons eu un premier aperçu de l’architecture et de l’ambiance générale de cette capitale européenne très décontractée et conviviale. Ensuite installation dans notre hébergement.
Nous sommes arrivés assez tard sur Dublin, aux alentours de 21h et nous n’avions pas trop envie de ressortir pour dîner. Nous sommes donc allés faire nos courses dans un mini-supermarché de quartier. Par rapport à la France, enfin de notre point de vue de provinciaux, nous avons été surpris par les horaires d’ouverture très larges des magasins de quartiers, même petits. Généralement de 6h du matin à minuit le soir dans lesquels il est souvent possible d’acheter des cafés à emporter et des petits déjeuners avec des saucisses, du bacon, des pommes de terres, des œufs…

Premier jour à Dublin

Quartier de Grafton Street avec Trinity College et sa célèbre bibliothèque, Grafton Street, Centre Commercial St Stephen’s Green et St Stephen’s Green Park.

Trinity College 

Seule université de Dublin à être ouverte gratuitement à la visite, c’est un véritable havre de paix en plein cœur de la ville. Dès l’entrée on est frappés par le contraste entre le bruit extérieur et la sérénité des lieux. 16 hectares où l’on peut déambuler et admirer l’élégance esthétique des bâtiments. On se dit même qu’étudier ici doit sans aucun doute rendre intelligent ! Pour finir, ne pas manquer la visite de la Vieille Bibliothèque (payante, 8€/pers.). La Bibliothèque est vraiment superbe. Il est également possible d’admirer The Book of Kells, véritable trésor de l’art calligraphique et de l’enluminure médiéval.

Trinity College - Dublin

Conseil : ne pas se laisser impressionner par la file d’attente pour accéder à la Bibliothèque, l’accès est assez rapide.

Après la visite de Trinity College, nous nous sommes rendus, toujours à pied, à St Stephen’s Green en passant par la Grafton Street, rue piétonne très commerçante de Dublin, très touristique aussi. Vous y trouverez de nombreux chanteurs de rue et des animations en tout genre. Egalement sur cette rue, se trouve la statue de Molly Malone, jeune et belle poissonnière issue d‘une chanson populaire irlandaise et  jouée dans les pubs par de nombreux musiciens de Dublin.

Centre commercial St Stephen’s Green

Alors comment dire, ce centre commercial est vraiment atypique. Je pense qu’il y a ceux qui le trouve absolument magnifique et ceux comme moi qui le trouve un peu kitch. Alors oui, il est surprenant car l’architecture est peu commune et  le lieu extrêmement clair et lumineux. Rien que pour cela, si vous êtes dans le coin, allez y jeter un œil ! Par contre si vous souhaitez faire du shopping, passez votre chemin car les boutiques ne sont pas exceptionnelles.

intérieur centre commercial dublin

St Stephen’s Green Park 

Ce petit parc de 9 ha est idéal pour faire une pause au soleil (et pourquoi pas !) sur un banc ou bien sur les pelouses après une belle journée de visites. Vous pouvez aussi découvrir son lac avec ses nombreux oiseaux, sa cascade, son kiosque, ses nombreuses variétés de fleurs et la carrière de Pulham. Et si vous avez des enfants en bas âge, une aire de jeux située dans le fond du parc fera leur bonheur !

st stephen green park


Deuxième jour à Dublin
 : Howth et Temple Bar

Si vous vous rendez à Dublin, Howth fait partie des incontournables.

Comme la météo était annoncée clémente nous sommes partis à la journée à Howth, à 15 km du centre de Dublin.  Pour s’y rendre le plus simple c’est le train (DART)  qui vous y conduit en 30 minutes mais ce jour-là il était en maintenance, nous avons donc pris le bus (n° 31).
Howth est vraiment charmant avec son joli village, son port et son littoral. L’endroit est plutôt touristique. On y trouve un marché artisanal, des vendeurs de Street Food mais aussi des pubs. Après avoir visité le village nous sommes partis pour une balade sur la presqu’île de Howth. Plusieurs itinéraires sont possibles. Nous avons marché environ 2h le long d’un sentier très bien balisé qui longe les falaises et qui offre des paysages vraiment splendides sur la mer.

Howth irlande

Après cette belle balade, arrêt à Waterside pour déguster un fish and chips et  leur fameux Irish Stew (ragout d’agneau aux légumes) le tout accompagné d’une Guinness bien sûr.

Retour en bus à Dublin et arrêt à Temple Bar, quartier réputé à Dublin. Bien sûr et moi la première je me disais que Temple Bar, c’était « l’attrape-touristes » par excellence. Mais non, c’est vraiment le lieu de rendez-vous des dublinois. Il y règne une atmosphère vraiment joyeuse, tout le monde se retrouve autant à l’intérieur des pubs qu’à l’extérieur autour d’un verre. Il y a des groupes de musiques dans à peu près chaque bar. On y parle fort, on y chante, on y mange et on y boit ! Si l’on veut se rendre compte de l’esprit de Dublin, il faut vraiment prendre le temps de pousser la porte des pubs J

Les bonnes adresses de Jé à Temple Bar :

  • Porter House : « C’est COOL », « C’est Rock !!» Pub typique irlandais sur trois étages avec une incroyable scène de musique centrale  et un très large choix de « craft beers » (bières artisanales brassées par l’établissement). Bon rapport qualité prix.
  • The Temple bar : Pub bonne ambiance  avec une belle terrasse intérieure et ambiance cosy. Les consommations sont assez chères avec un choix de bières plus communes.
  • Fitzsimons : Pub et boîte de nuit bien fréquentée, établissement sur 5 étages pour déguster une Guiness ou accéder au rooftop pour profiter d’un espace lounge.
  • Queen of tarts : Salon de thé pour déguster le fameux carrot cake avec une bonne tasse de thé dans une ambiance typique kitch anglaise.

 

Troisième jour à Dublin : Distillerie Old Jameson et Cathédrale Saint Patrick

Distillerie Old Jameson (15€/pers.) :

Une visite très sympa sur l’histoire de la famille Jameson depuis 1780, la fabrication du whisky en mode très ludique et qui se termine par une dégustation de 3 whisky. Visite apparemment très drôle, mais comme elle était en Anglais, je dois avouer que je n’ai pas tout saisi et c’est dans ces moments là qu’on se dit qu’on aurait dû travailler un peu plus cette matière à  l’école.

distillerie dublin

Un petit conseil si comme moi vous n’êtes pas parfaitement bilingue : lisez les panneaux à l’entrée en attendant votre guide comme ça  vous serez moins en galère pour la visite guidée.

Cathédrale Saint Patrick

Après avoir payé notre entrée et pénétré dans la cathédrale on s’est dit « ah la vache c’est tout petit » alors qu’en fait non pas du tout !
Cette cathédrale est vraiment riche de l’histoire de l’Irlande. Après quelques pas vous êtes conquis par l’architecture gothique, le dallage très coloré du sol, fait de carreaux de couleurs à motifs floraux, les superbes vitraux, le chœur qui a servi de chapelle aux chevaliers de l’Ordre de Saint-Patrick avec les stèles dans lesquelles les chevaliers s’installaient lors des cérémonies, ainsi que les drapeaux portant leurs armoiries, la chapelle,  l’autel dédié à l’écrivain Jonathan Swift, auteur des Voyages de Gulliver, ainsi que sa tombe.
La Cathédrale Saint Patrick est un concentré du patrimoine religieux et historique irlandais. Si vous faites la visite avec des enfants, des écrans interactifs sont à disposition ainsi que la possibilité de reproduire des gravures à l’ancienne.

Petite astuce pour la visite : essayer de venir lorsque qu’il y a la chorale.
Tarifs : adulte : 6€, retraité/étudiant : 5€, famille (2 adultes + 2 enfants – 16 ans) : 15€.

 

Pour terminer et avec concertation avec le reste de la famille, nous avons particulièrement aimé à Dublin :

  • l’ambiance des pubs
  • la gentillesse des Dublinois
  • une ville à taille humaine que l’on peut visiter à pied
  •  le dépaysement à 2 heures de la France
  • la gastronomie, et oui !

 

Et vous : allez-vous vous laisser tenter par un week-end à Dublin ?

Commentaire (1)

  • Kint Reply

    7 septembre 2017 at 13 h 07 min

    Je suis vraiment intéressée pour aller visiter cette ville.

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *